colette_braeckman21 Kalanga Mwana Zaïre Alias Colette Braeckman

Communiqué de presse 


Réf.: RBL/UDPS/DE/119/25/07/2005

Ci-bas Dr François Mpuila UDPS Belux
mpuila1L’opinion nationale et internationale est déjà habituée aux mensonges de Colette Braeckman, la miltante PPRD de première heure, une femme sans foi ni morale vouée corps et âme à l’idéologie esclavagiste. Elle a jeté par la fenêtre son Manuel de Déontologie journalistique et fait aujourd’hui la honte de la presse des pays libres et démocratiques. Elle a perdu tout crédit et tout contrôle sur ses impulsions. Sa haine viscérale contre notre Peuple et contre les Forces Congolaises du Progrès transparaît dans ses articles qui sont désormais lus avec beaucoup de réserve et de souspicions.

Le lendemain des massacres odieux et gratuits du 30 Juin 2005 perpétrés à Kinshasa par les mercenaires cagoulés invités par le régime Kabila (1+4=0), elle avait cyniquement intitulé son article sur le Congo: “Kabila tient bon”!

Rappel:

- La Commission Electorale “Indépendante” étant l’une des institutions de la formule 1+4=0, elle a cessé de jouir, comme toutes les institutions et tous les animateurs de la transition issus du DIC, de toute légitimité politique et juridique le 30 Juin dernier.

- Le processus électoral en cours est entâché des insuffisances institutionnelles et des faiblesses juridiques avérées et prépare une tricherie du siècle en faveur d’Hypolite Kanambe, alias Joseph Kabila.

- Le processus électoral voulu par tout notre Peuple et dont l’UDPS figure parmi les principaux initiateurs ne doit pas être identifié aux fossoyeurs de la transition dont la durée et le mandat ont constitutionnellement pris fin le 30 Juin dernier. Et notre Peuple, dont la volonté est souveraine sur toute l’étendue de notre territoire, s’est opposé à toute prolongation de la transition et a même payé de sa vie ce refus catégorique les 10 Janvier 30 Juin derniers.

- L’UDPS n’a pas encore levé l’option sur l’enregistrement de ses membres dans ledit processus électoral et a adressé un Mémorandum à l’ONU demandant à cette Institution de superviser les élections en RDCongo à l’instar de ce qu’elle a déjà fait ailleurs (Kosovo, Timor Oriental…)….

Mais voici ce que cette militante PPRD qui n’a plus aucun sens de dignité s’est permis d’écrire dans le Journal Le Soir de ce samedi 23 août 2005, à la page 7:

Congo: l’électeur Tshisekedi est inscrit. Etienne Tshisekedi, le leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le premier parti d’opposition en RDC, est désormais inscrit en tant qu’électeur. Il avait pourtant appelé au boycott du recensement préalable aux futures élections. L’enregistrement des électeurs a débuté le 20 Juin à Kinshasa. Prévu jusqu’au 25 Juillet, le délai d’inscription a été prolongé d’une semaine en raison du succès de l’opération (C.B.)”.

C’est un mensonge public qui déshonore encore une fois cette passionaria qu’est Colette Braeckman. Qu’elle dise à l’opinion la Commune et le jour où le Président Etienne Tshisekedi s’est inscrit comme électeur.

Concernant le succès de ladite opération, l’opinion sait que les chiffres sont demésurément gonflés pour manipuler l’opinion et que les militaires contrôlent les passants en leur demandant la carte d’électeur, arrêtent et rançonnent systématiquement tous ceux qui en sont dépourvus, obligeant ainsi indirectement tous nos compatriotes à aller se faire enregistrer pour échapper aux arrestations arbitraires, aux rançonnements et autres vexations.


Fait à Bruxelles, le 25 Juillet 2005.


Au nom du Bureau de la Représentation de l’UDPS/BELUX

Dr François Tshipamba Mpuila