Chers compatriotes, le doute n'est plus permis il existe un vaste complot ourdi par une certaine presse belge contre la vraie opposition congolaise qu'est notre parti l'UDPS. Il vous souviendra qu'au lendemain des nombreuses manifestations organisées au Congo et dans les grandes capitales du monde entier où la communauté congolaise est importante, nous n'avions pas manqué de relever dans un précédent message les énormes mensonges et contre vérités débités par deux de ces journaleux qui étrennent leur réputation de soit disant spécialiste du Congo. L'occasion nous est offerte ici d'admirer les milices de la dictature de Kinshasa à l’œuvre. Voyez par vous même, ces images sont très édifiantes et contredisent totalement les affabulations de ces deux dames qui ne sont  en réalité que les portes voix de la dictature  au pouvoir à Kinshasa.

colette_braeckman22 

t_francecr1

                                              

Kalanga Mwana Zaïre alias colette Braeckman                                                

         

                                                                                                         

                                                                                                         Kissita alias Marie-France Cros

milice12

Le valeureux  peuple de Kinshasa affronte ces milices cagoulées.

                              

milice2       

Les milices de la dictature à l'oeuvre dans les rues de Kinshasa.

            

         

Quelques  grénades et autres bombes lacrimogènes.   

                            

milice3

Les milices de Hypolite Kanambé en pleine action.

Le valeureux peuple de Kinshasa qui manifeste dans la rue.

Au vu de ces images, chacun de nous pourra se faire une opinion sur les faits tels qu'ils se sont déroulés ce jour là à Kinshasa. Il est du devoir de tout nationaliste de combattre ceux qui usent des stéréotypes pour travestir la vérité. En effet, profitant de leur grande visibilité et lisibilité ces soit-disant spécialistes du Congo  ne manquent pas une occasion pour encenser le régime Kabila dans les colonnes de leurs publications et sont au service des intérêts occultes. Ne nous y trompons pas les médias occidentaux ne traitent l'information africaine que dans un prisme du sensationnel et du tragique. Il est temps que nous apprenions à relativiser et ne plus prendre pour parole d'évangile les écrits de ces deux dames.