kabila87c5

Si Hyppolite Kanambe, alias Joseph Kabila ose se présenter à l'Election présidentielle

Nombreux Rwandais et Tanzaniens considèrent aujourd'hui les Congolais comme plus idiots, plus méprisables et plus corruptibles que les hutus, pour avoir toléré Hypolite Kanambe, alias Joseph Kabila au pouvoir pendant plus d'une seconde. Nombreux congolais rampent déjà devant l'imposteur, mendient des dollars et des postes et battent déjà campagne pour lui. Et puis à l'Est et à travers tout le Pays, nombreux étrangers (rwandais, burundais, tanzaniens, ouest-africains.) ont acquis la nationalité > congolaise leur octroyée par Malu Malu lors de l'opération enrôlement-enregistrement-acquisition de la nationalité congolaise.

Ce n'est pas pour rien que le "oui" au référendum constitutionnel, en RDC, a été très gracieusement fêté au Rwanda. L'imposteur peut être encouragé à humilier encore davantage les Congolais à travers les prochaines élections. Malu Malu l'Organisateur et originaire de l'Est est déjà dans la poche de l'imposteur tout en répétant du bout des lèvres que les élections seront libres et transparentes. Nous voyons ce qu'il a fait au référendum. Et il ne s'embarrasse pas de faire justice aux autres Congolais non encore enregistrés et de leur permettre d'user de l'un de leurs droits fondamentaux:

- Toute la Diaspora: "niet" (sic);

- Tous les Congolais des régions inaccessibles ou en proie à des violences: "niet" (sic);

- Tous les Congolais ayant atteint l'âge de 18 ans pendant que le référendum se  déroulait:   

   "niet" (sic);

Tous les Congolais membres des Forces du Progrès ayant posé, avant de s'enregistrer, des conditions valables préalables à la tenue des élections libres, équitables, égalitaires et transparentes: "niet" (sic"

Tous les prédateurs voraces internationaux avec qui l'imposteur a déjà signé des contrats de vente de notre Pays le pressent pour se présenter à l'Election présidentielle. Alors, que tous les Congolais sauvent le peu de dignité humaine qui leur reste encore, sauver à la fois "notre Patrie de la vente et de l'Etat-Esclave" et "notre Peuple de l'esclavage et de l'extermination déjà en cours", qu'ils s'arrangent tous comme un seul Homme derrière le Fils du Pays et le Candidat du Peuple, à la manière de ce qui s'est passé en France, mutatis mutandis, lors de la confrontation Jacques Chirac- Jean-Marie Le Pen à l'Election présidentielle.

          UDPS BELUX

Dr François Tshipamba Mpuila