manifbureau1


Le pensée du jour: 

Les Congolais ne diront pas après coup que l’UDPS ne le leur avait pas suffisamment répété et expliqué: les Congolais ne devront, plus tard, s’en prendre qu’à eux-mêmes s’ils participent comme candidats et électeurs à la “comédie électorale” en cours. Aucun congolais et aucun étranger ne peut vous tromper: cettecomédie électorale” ne nous amènera pas la démocratie, la sécurité, la paix, l’entente entre nous, la réconciliation, la réunification du Pays, la formation d’une Armée Nationale et républicaine, le bonheur, la stabilité politique, les conditions du développement et du progrès.

 

Au contraire, rien ne changera. Le pire est même à venir: les violences généralisées, le chaos...

 

Cettecomédie électorale” est organisée par la Mafia Internationale et a pour but de légitimer, au moyen des élections truquées, les criminels, les tueurs de lEtat, les assassins et les affameurs du Peuple: les hommes que la Mafia Internationale connaît trop bien comme imposteurs et criminels et sur qui le chantage sera exercé nuit et jour et sur qui l’épée de Damoclès sera constamment suspendue pour qu’ils laissent les agents de la Mafia Internationale diriger la RDCongo, commander, dominer et piller les richesses nationales….

 

Le pouvoir qui sortira de cettecomédie électorale” et que les Congolais candidats et électeurs auront légitimé de par leur participation sera un pouvoir esclavagiste, terroriste, prédateur et dictatorial.

 

Et les agents de la Mafia Internationale ont opté pour la stratégie de la division: Au moyen de leurs médias à eux et des médias du pouvoir qu’ils ont installé à Kinshasa (L’Avenir, Digitalcongo.net…), ils maintiennent la méfiance, les querelles et les disputes entre Congolais; ils tiennent les Congolais séparés et ennemis les uns contre les autres pour mieux les dominer et les pousser à exécuter leur volonté qui vise leurs intérêts opposés à la démocratie, à la paix, à la liberté, à la sécurité, à la stabilité politique, à nos aspirations, à notre bonheur et à notre bien-être.

 

Notre Peuple a plutôt droit aux vraies élections, c’est-à-dire les élections paisibles, libres, transparentes et démocratiques auxquelles participeront tous les Congolais résidant à lintérieur et à l’extérieur du Pays et tous les candidats auront les mêmes droits et les mêmes chances. Pour la tenue de telles élections, tous les acteurs politiques doivent d’abord avoir un dialogue entre eux, même dune semaine, pour mettre en place un leadership vraiment congolais, représentatif, compétent et responsable ainsi qu’une Commission Electorale vraiment Indépendante. Tous les prisonniers politiques et d’opinion doivent être libérés. Le recensement et l’identification de la population est indispensable pour connaître le nombre réel des électeurs congolais, dresser et afficher publiquement et officiellement leurs listes; dénicher les étrangers, les mineurs et les hommes en uniformes qui sont déjà détenteurs des cartes d’électeurs…. Le respect des libertés et des droits de l’homme doit être assuré et garanti. Nous devons faire appel notre Armée légale et officielle pour protéger l’intégrité de notre territoire nationale, les populations et les biens: ce sont nos soldats ex-FAZ. Doivent être internées dans les casernes toutes les milices congolaises encore opérationnelles sur notre territoire et qui n’obéissent qu’aux seigneurs de guerre et qui vont certainement provoquer des troubles après les élections. La Monuc doit nous aider à faire partir du territoire national toutes les milices étrangères

 

Qui, parmi ceux qui ont participé au référendum, peut nous dire que l’occasion lui a été donnée d’aller vérifier le chiffre global des 26 millions d’électeurs, le chiffre de 57% des participants aux urnes, le chiffre de 84% de ces 57% qui ont ditoui”, le chiffre de 17% de ceux qui ont dit “non”, le chiffre de 43% des 26 millions qui ont boycotté… Il en sera de même des chiffres qui sortiront des urnes lors des élections. Personne n’aura la possibilité ni d’aller les vérifier, ni de les contrôler, ni de les contester. Ce sera trop tard. Les médias occidentaux diffuseront à longueurs des journées de faux chiffres que les agents de la Mafia Internationaux et leurs agents locaux leur donneront. Joseph Kabila sera élu dès le premier tour avec 72%. Il sera bien protégé par les militaires de la Force Européenne et de la Monuc. Personne ne pourra même tousser contre lui.

 

La Terreur s’installera, avec votre bénéction et votre onction.

 

Aussi longtemps que les conditions minimales ci-haut mentionnées ne sont pas remplies, qu’aucun congolais digne de ce nom ne participe comme candidat ou comme électeur à cettecomédie électorale” suicidaire.  

 

Dr François Tshipamba Mpuila
UDPS BELUX