Qu’est-ce qu’un Bounty ?

" BLANCHETTE ! "

Premièrement :

-  Un Bounty est un noir, Qui pense que la colonisation a été une bonne chose. Qu’il n’y a pas de racisme parce que lui a réussit à passer à la télé ou à la radio. Mais il oublie souvent toutes les difficultés qu’il a eu avant de passer à la télé.

-  Qui accepte les blagues racistes sans se révolter. Parfois il rie même jaune. Qui pense que ceux qui revendiquent leur droit sont stupides.

-  Le Bounty a souvent honte de parler de la traite négrière. Il est très fort pour critiquer son frère même sans qu’on le lui demande pour montrer qu’il est bien intégré et pas communautariste.

-  Le Bounty écrit seulement des livres qui ridiculisent le noir. Il pense que seule la carte d’identité suffit pour être accepté. Mais il oublie que avec sa couleur de peau, on lui demandera toujours d’ou il vient et cela ça le dérange car le Bounty a souvent honte de ses origines africaines. Parfois il dit qu’il est breton, bourguignon, Normand ou blanc.

-  Le Bounty a souvent honte de la présence d’autre noir car il préfère être le seul par peur de la concurrence.

-  Deux Bounty qui se rencontrent, c’est très dangereux car si on les laisse seul, ils finissent par se bouffer pour être le Bounty dominant.

-  Le Bounty ne pense qu’à lui.

"Le Bounty est Noir à l’extérieur et  Blanc à l’intérieur."

Deuxièmement :

-  Quant au terme Bounty, il a un sens bien précis, il désigne tout simplement ces personnes, qui sous couvert de leur couleur noir, s’autoproclament représentant de leur communauté tout en s’autorisant à cracher sur leur propre communauté, non pas en interne, mais à la face de la majorité blanche qui s’amuse à voir des noirs ridiculiser d’autres noirs, et lécher les couilles du maître blanc.

-  Exemple de ces pseudo intellectuels qui auront été sommés par les medias de tirer sur l’ambulance Dieudonné, de prêter allégeance à la souffrance des autres tout en dénigrant leur propre souffrance, alors que dans le même temps, tous ceux qui avaient le malheur de le défendre étaient interdit de plateau, et même sans ça, sont interdits de plateau justement à cause de leur couleur de leur peau.

-  Un Bounty, c’est donc un noir masochiste qui n’est toujours pas sorti de l’aliénation mental dans laquelle l’idéologie raciste dominante l’aura enfermée, le tout sous couvert d’égalité, de liberté et de fraternité.

-  Phénomène parfaitement décrypté et analysé par Franz Fanon dans livre intitulé "Peaux noires, masque blancs".

A retenir :

-  Le Bounty est toujours prêt à sacrifier son frère pour montrer qu’il est un bon noir.

-  La Télévision française, les médias aiment bien les "Bounties". Les Noirs très intelligents sont évités comme la peste ou ils sont diabolisés.

« Oui missié, Toby est un bon négro ! »