UNION
   POUR LA DÉMOCRATIE
   ET LE PROGRÈS SOCIAL

   

   

 

 

      
   

 

   

 

   

La Délégation de l’UDPS retourne à la Maison et arrive à Kinshasa ce Samedi 17 juin 2006 à 10h

   

Tout Kinshasa s’apprête dans la fièvre à accueillir les dignes Représentants du Peuple Congolais

   

Réf.:   RBL/UDPS/DE/051/16/06/2005

   

Jeudi 15   juin 2006 à 19h, l’Hôtel de Bruxelles    logeait la Délégation des Hauts Responsables Politiques de l’UDPS a connu une ambiance et une effervescence exceptionnelles. Nombreux Congolais venus de toute   la Belgique, y compris même de la France et de la   Grande Bretagne (Délégation   conduite par le   Représentant lui-même en personne   de l’UDPS/Grande-Bretagne,   M. Philippe Mandangi et par Albert Mukendi,   Génération- Tshisekedi et   Membre du Bureau de Représentation   de l’UDPS/Grande-Bretagne)   sont venus dire au revoir à la Délégation de l’UDPS qui s’apprêtait à se rendre à l’Aéroport   de Zaventem (Bruxelles).

   

On lisait des sentiments contradictoires dans chacun de   ces Congolais. D’un côté, la tristesse et la   nostalgie car chacun de nous voulait que ces Hauts Responsables de l’UDPS restent encore longtemps parmi nous pour continuer   à nous instruire sur la situation politique préoccupante de notre Patrie, la détresse et le combat de notre Peuple; à défendre la dignité humaine de notre Peuple, ses libertés   et ses droits et à faire notre fierté devant les Partenaires. De l’autre côté, ils acceptaient avec admiration le sens aigu   du devoir qui transparaissait dans ces Membres de la Délégation décidés et même pressés daller encadrer,   au Pays, le Peuple resté debout au front, en état permanent   de veille et d’attente. Oui, chacun de nous communiait à leur détermination d’aller en découdre, sur le terrain, avec les tueurs de l’Etat, les affameurs et les bourreaux de notre Peuple et d’en terminer avec l’esclavage.

   

Les larmes   qu’on voyait dans les yeux de chaque Congolais venu à l’Hôtel traduisaient ces deux sentiments contradictoires: les   regrets pour la séparation et l’espoir pour leur détermination d’aller combattre l’ennemi sur le terrain.  

   

Et le   long cortège s’ébranla   vers l’Aéroport. La Délégation   doit d’abord transiter par la Suède pour arriver à Kinshasa Samedi 17 juin 2006 à   10h.

   

Nous rappelons à l’opinion que la Délégation est composée de M. Rémy Masamba (Secrétaire Général de l’UDPS), de Madame Marie Nzeza (Secrétaire Nationale Chargée   des Questions Diplomatiques),   de M. Jean-Baptise Bomanza   (Porte-parole de l’UDPS   et Secrétaire Nationale Chargé de l’Information et Communication), de M. Vincent Shabani   (Secrétaire National Chargé des Elections)   et de M. Sylvain Kamany (Membre du Comité National   Chargé de la Commission juridique   et politique et Ancien Président du Collège des Experts de l’UDPS   au Dialogue Intercongolais).

   

Tout s’est trop vite   passé ici en Belgique.

   

La façon   dont les événements se sont passés et même précipités dès le premier jour de l’arrivée de la Délégation a été le Symbole   de la façon dont tout leur séjour parmi nous allait   se dérouler. En effet, une   heure à peine après avoir foulé   le sol belge, deux   Membres de la Délégation ont   fait trembler Bruxelles car ils étaient   déjà sur les Antennes de la Radio Libre: il s’agit de M. Jean- Baptiste Bomanza et M. Vincent Shabani.

   

Les Congolais   et le Personnel politique belge venaient d’être brutalement réveillés à la fois   du sommeil et de la torpeur et secoués   à partir de la latte de   fond de leur être par des   accents inhabituels et   des voix intrépides venant fraîchement du Front comme d’un autre   monde.

 

Bruxelles venait de vivre le premier tremblement de son histoire. Une foule nombreuse   accourut vers le Studio   de la Radio Libre les postes   de radio collés aux oreilles pour continuer à s’abreuver du   Message du combat de libération   et de l’Espoir et pour savoir sil   ne s’agissait pas d’une cassette enregistrée par les journalistes et qui était en train de tourner dans le Studio. Le Studio fut pris d’assaut. Et , la réalité découverte dépassa le rêve, la fiction   et l’imagination. C’était   vrai ce que le journaliste, d’une voix tremblante   et pleine d’émotion, avait dès le   début de l’émission annoncé   par la phrase suivante:

   

Nous avons aujourd’hui l’insigne honneur et le rare privilège d’accueillir, en chair et en   os, dans notre Studio, deux Personnalités   remarquables dont nous attendons toujours parlé; qui sont en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire nationale à partir   du coeur même de notre Peuple et qui déferlent la chronique politique sur la RDCongo, deux Acteurs politiques   de Premier Rang et qui sont   sur la Première Ligne du combat   de libération: M. Jean-Baptiste   Bomanza, Porte-parole de l’UDPS et Secrétaire National   Chargé de l’Information et de la Presse, et M. Vincent Shabani,   Secrétaire National Chargé des Elections”.   

   

La Bonne   Nouvelle déferla rapidement   comme une traînée de poudre sur toute la Ville. Les téléphones n’arrêtèrent pas de sonner de la Capitale vers les provinces belges. Les téléphones des membres de l’UDPS/BELUX   sonnaient dans tous les sens pour répondre   aux appels des autres Compatriotes qui voulaient avoir la confirmation de l’information   du jour. 

   

Paradoxe: alors que la Délégation de l’UDPS avait pris d’assaut   le Centre de la Ville de Bruxelles et le Siège des Institutions de l’Union Européenne et était envahie par une   foule de plus en plus nombreuse de Compatriotes et d’autres Africains et Amis du Peuple Congolais qui venaient saluer et embrasser les Représentants du Peuple Congolais, un coup de téléphone émanant de l’un de nos membres nous parvint de Verviers (frontière Belgique-Allemagne) pour nous signaler   la présence d’un certain Vital Kamerhe déguisé qui se terrait    au même moment et fuyait tout regard   de tout Noir de peur d’être démasqué et lynché par les Congolais.

   

A suivre.

   

Fait à Bruxelles,   le 16 juin 2006.

   

Pour le Bureau de Représentation de l’UDPS/BELUX

   

Dr François Tshipamba Mpuila

   

Représentant

   

Contact: GSM 0485/270.866; E-mail: tshipamba.mpuila@chello.be